Stage Féminin sacré- Vivre sa nature profonde

Féminin sacré- Vivre sa nature profonde

Danse orientale et pédagogie perceptive

Toucher, écouter, danser

Co-animation exceptionnelle d’un stage de 2 jours avec

Katia Harabasz et Isabelle Dronne

« Saisir l’opportunité de mettre en lumière un possible de soi inattendu au contact d’une expérience unique alliant le plaisir de la danse orientale à la subtilité du ressenti corporel »

Du samedi 28 février 2015 de 9h30 à 18h au

Dimanche 01 mars de 9h30 à 17h

A l’Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer

Un stage pour vous mesdames

  • Vous avez envie de nouveauté, d’ouverture au monde et de profondeur

  • Votre féminité est encore une terre inconnue, perdue, lointaine, meurtrie ou inaccessible

  • Vous vous sentez morcelée, limitée et éprouvez un besoin d’évasion et de retour à vous-même

  • Vous avez des difficultés à aimer votre corps, vos rondeurs, vos formes

  • Vous aspirez à habiter votre corps, vivre la danse en toute simplicité

Pendant ce stage tout sera mis en œuvre pour :

  • Se libérer des tensions, évacuer les maux de la vie quotidienne, se détacher de certaines croyances.

  • Découvrir, redécouvrir le féminin en soi, retrouver un équilibre féminin-masculin– Investir sa maison intérieure, son espace sacré

  • Déployer sa réceptivité, sa conscience anatomique et ses perceptions corporelles

  • Se reconnecter à sa nature profonde- Développer sa créativité, l’expression de son être par la liberté de mouvement

  • Se centrer en laissant émerger son mouvement intérieur- Canaliser, renouveler, dynamiser son énergie.

  • Apprivoiser la danse orientale autrement- Laisser la spontanéité et la joie de vivre vous envahir

  • Favoriser la sensation et le mouvement organique dans la danse orientale pour gagner en puissance et en présence à soi

  • Apprendre à toucher et se laisser toucher, apprendre de soi et de la relation à l’autre pour favoriser l’accès au mouvement intérieur

  • Trouver une place dans le monde, un rapport aux autres plus harmonieux,plus authentique- S’immerger dans un espace de femmes où chacune est reliée

Mise en bouche…

Katia et Isabelle vous proposeront tour à tour au sein d’une danse complice nourrit d’écoute et de réciprocité, un agencement cohérent de pratiques riches et variées poussant les portes du ressenti intime.

En passant par l’expérience d’un toucher sensible, l’écoute de ses perceptions dans l’immobilité, le mouvement sensoriel, la danse orientale vous irez aussi, tranquillement, vers l’expression de votre féminité, au travers du prisme des saveurs dansées de l’Orient.

 

Présentation des intervenantes :

Katia Harabasz propose un voyage, une immersion aux mouvements fondamentaux de la danse orientale traditionnelle par une approche pédagogique basée sur l’imaginaire et le mimétisme étroitement lié à la connaissance et à la maîtrise du périnée dans le mouvement global. Son travail singulier en constante évolution repose alternativement sur un long échauffement énergétique et sensoriel favorisant la circulation de l’énergie vitale du corps en lien avec la respiration profonde, par des enchaînements de gestes et postures traditionnelles favorisant équilibre, coordination, souplesse, tonicité mais aussi présence à soi, ressenti et harmonie corps-esprit. Contact : kharabasz@yahoo.fr. 

 

Isabelle Dronne est Praticienne en pédagogie perceptive depuis 2010, elle explore depuis vingt ans le ressenti et la perception corporelle par la pratique de la gymnastique sensorielle, l’introspection sensorielle et le toucher de relation sensible. Elle accompagne aujourd’hui individuellement et collectivement des personnes vers un mieux vivre ainsi qu’une connaissance d’eux-même renouvelée. L’enjeu de son travail est de remettre en mouvement l’immobilité corporelle (conséquences de stress variés), source de souffrances, tensions, freins, mal-être…et de permettre à chacun de déployer son potentiel perceptif et gagner ainsi en qualité de présence à soi.

Cours et séances individuelles

Dinan et Pleurtuit

Contact : gymsenso.isabelle@gmail.com

Tarif du Week-end complet :

  • Sans hébergement ni repas (location de la salle incluse) : 150 euros ou 175 euros (voir conditions)

  • En pension complète (hébergement et repas) : 150 + 68 euros soit 218 euros ou 175 euros + 68 euros soit 243 euros (voir conditions)

Hébergement : il reste 4 places à prendre avant le 15 décembre 2014

Le repas du midi sur place (non obligatoire) : 17,50 euros

Nombre de personnes : 8 à 15 max

Public : femmes à partir de 16 ans

Inscriptions : auprès de l’association AQSAQ Danse. Date limite le 15 février 2015. Mail : kharabasz@yahoo.fr

Réservations : à réception des arrhes (50 euros) à cette adresse : AQSAQ Danse, COSEC, 29 rue Gouyon Matignon 35800 Dinard.

Conditions hors hébergement et repas (location de la salle incluse) :

Inscription avant le 15 janvier : 150 euros

Inscription entre le 16 janvier et le 15 février 2015 : 175 euros

Modalités de paiement : échelonné en 3 fois possible, par chèque à l’ordre de l’association AQSAQ Danse. Versement du solde le 1er jour du stage.

Matériel : pantalon souple, tapis de sol, coussin, chaussettes chaudes, couverture, bouteille d’eau, collation pour la pause et votre repas du midi si vous ne souhaitez pas manger au restaurant de l’Abbaye.

Lieu : Abbaye de Saint-Jacut-de-la-Mer (Salle Hollande)

http://www.abbaye-st-jacut.com/abbaye_saint_jacut.php

Renseignements

Isabelle Dronne : 06 83 38 32 88

Katia Harabasz : 06 12 55 09 05

Possibilité d’organiser ce stage en région Bretagne sur demande.

Stage exceptionnel novembre 2015

A vos Agendas!

En avant première, je vous annonce que Véronique Caudal et moi-même préparons un stage en co-animation pour le week-end du 14-15 novembre 2015 à l’Abbaye de Saint-Jacut de la mer…

Un stage pour un thème qui nous tient vraiment à coeur:

Depuis l’ expérience corporelle intérieure, laisser émerger puis offrir le chant de l’Être…

A suivre…

Lenteur sensorielle

« Quand j’ entre dans la lenteur du mouvement sensoriel, je  prends le temps de me poser, de me tourner vers mon intériorité pour prendre soin de moi, m’écouter, m’apercevoir, me ressentir et découvrir une part essentielle et profonde de moi qui se donne dans une écoute toute particulière.

Quand j’ entre dans la lenteur du mouvement sensoriel, je découvre de la profondeur, de l’espace, le corps devient le théâtre de variations subtiles sensorielles à chaque fois différentes, je découvre et savoure alors des plaisirs divinement émouvants. Je plonge tranquillement dans un bien-être incarné, unifié.

Quand j’entre dans la lenteur sensorielle, le temps n’a plus d’importance, seul l’intensité majestueuse du présent m’absorbe. Je suis là vivante, entière.

Dans la lenteur sensorielle, un langage singulier  émanant de mon corps s’invite, m’informe, me renseigne et répond souvent de manière improbable à l’appel de la vie du dehors.  « 

De l’état du corps dépend l’état émotionnel et psychique

Faites l’expérience suivante:

Asseyez-vous sur une chaise puis fléchissez-vous, est-ce que dans cette posture vous vous sentez plutôt abattu ou plutôt fier et plein d’entrain? Puis redressez-vous tranquillement jusqu’à vous sentir étiré vers le haut. Et posez-vous la même question. Si la réponse n’est pas évidente, recommencez-là pour vérifier.Vous pouvez maintenant conclure que votre humeur dépend en partie de votre posture. En allant plus loin et au regard de mon expérience personnel, je peux affirmer que de l’état de tension de mon corps dépend mon état psychologique et la qualité de mes pensées. Une fois cela posé, il apparaît évident qu’en modifiant l’état de tension de mon corps, ma psychologie en est modifiée.

De l’état émotionnel et psychique dépend le rapport que l’on entretient avec un événement :

Un événement se présente à nous, il est évident que chacun y réagit de façon singulière, pour certain cela sera une broutille et pour d’autres un obstacle insurmontable, (par exemple: se rendre à une soirée où l’on ne connaît presque personne)  il apparaît donc que le vécu d’un événement est indépendant de l’événement lui-même puisqu’il dépend de chacun. Vous me suivez?!! Il s’avère qu’il est possible de changer le vécu d’un événement d’une personne en changeant l’état corporel interne. Je l’ai vécu à maintes reprises! Autre exemple: Une personne se sent submergée par l’ampleur du travail qui lui reste à fournir avant les vacances et ne sait absolument pas comment s’en sortir. Après une demi heure de gymnastique sensorielle, elle témoigne qu’elle sait qu’elle a toujours la même quantité de travail à effectuer et pourtant elle ne se sent plus submergée et sent que le travail va se faire et sera fait dans les temps et sans stress. Seul son état corporel a changé, elle est plus relâchée, elle s’est recentrée sur ses perceptions corporelles, elle a trouvé un nouvel état plus apaisé et la charge de travail n’est plus vécue de la même façon. Il s’agissait de sa troisième séance de gymnastique sensorielle seulement!